Slide 1 Slide 2 Slide 3 Slide 4 Slide 5 Slide 6 Slide 7

Grand débat national Eauze

A Eauze, le 7 février 2019.

Grand débat national Eauze, le 7 février 2019.

Les propositions suivantes sont le fruit des échanges et des émanations des citoyens présents lors du débat organisé par la Mairie dans le hall des expositions de la Ville d’Eauze le jeudi 7 février 2019 :

Éducation :

  • Il existe un réel problème de la jeunesse rurale : 15% de la jeunesse urbaine accède aux études supérieures contre seulement 7,5% de la jeunesse rurale.
    - Il faut instaurer des barèmes de bourse différents pour les ruraux
    - Gratuité des chambres universitaires
    - Mise en place d’un revenu universel pour la jeunesse pendant les études
    - Développer les transports en milieu rural
  • Davantage de stabilité dans les programmes scolaires

Fiscalité et Finances :

  • Niveler le poids de la csg. Elle pèse davantage sur les bas revenus
  • Instaurer une meilleure répartition de la fiscalité (aller chercher l’évasion fiscale et les GAFA)
  • L’ISF est un symbole mais il faut trouver des pistes dans le même sens
  • Réformer les droits de succession, notamment sur le cas des adoptants
  • Réformer la TVA, malgré les directives européennes (l’augmenter sur les produits superflus, et la supprimer sur les produits de première nécessité)
  • Que l’Etat assure son rôle de répartiteur des richesses
  • Augmenter la progressivité de l’impôt
  • Augmenter le nombre de tranches d’imposition
  • Arrêter de voter des budgets en déficit
  • Uniformiser les règles sociales et fiscales en Europe

Transition écologique :

  • La TIPP a un but de financement de la transition énergétique : injustice car seuls les automobilistes paient la transition énergétique. On n'est plus dans le consentement à l'impôt. Ne pas financer la transition énergétique sur les seuls automobilistes
  • Se méfier de l’éolien qui est une production intermittente et peut mettre en danger notre indépendance énergétique
  • Ouvrir un débat sur les énergies renouvelables
  • Arrêter de diaboliser le diesel et se pencher sur le fioul maritime et le kérosène aérien
  • Arrêter de nous mentir sur le diesel dont les nouveaux moteurs polluent moins que l’essence !

Institutions et citoyenneté :

  • Supprimer les communautés de communes et alléger le millefeuille territorial
  • Replacer les communes au premier plan de l’action politique
  • Si les Communautés de communes subsistent, il est primordial de changer le mode de scrutin, aujourd’hui opaque et sans appel au peuple sur un programme et une équipe précise
  • Arrêter de sous-estimer la province et ses habitants. Pas de sous citoyens !
  • Responsabiliser les hommes politiques quant à leurs actions (tout comme l’est un chef d’entreprise devant une faillite) : chaque fonctionnaire sortant de l'ENA devrait faire ses preuves dans le privé en constituant une entreprise privée
  • Respecter la République en encourageant la pratique du suffrage universel, c'est action du citoyen dans l'élection :
    - Rendre le vote obligatoire, et sanctionner le non vote
    - Reconnaitre le vote blanc
    - Instaurer une dose de proportionnelle
    - Organiser le vote électroniquement
  • Election à la proportionnelle sous contrôle du conseil constitutionnel avec commission des citoyens pour recevoir les candidats à la députation afin de connaître leur volonté d'action
  • Améliorer la formation au droit de vote et la qualité et l’objectivité des informations électorales
  • Remettre l’instruction civique au cœur des programmes scolaires
  • Accroitre la démocratie participative sur tous les sujets
  • Inscrire la démission obligatoire d’un mandat de parlementaire quand celui-ci quitte un groupe sous l’étiquette duquel il a été initialement élu
  • Promouvoir l’engagement associatif
  • Diminuer les lois et règlementations
  • Rédiger les lois de façon intelligible pour tous
  • Lutter contre le poids des lobbys qui pourrissent la politique en haut lieu
  • Lutter contre l’opacité de l’Europe et de la commission Européenne en particulier qui a tous pouvoirs mais dont les membres eux sont nommés non élus !
  • Stopper l’abus des normes Européennes
  • Redonner le pouvoir à la Politique face à l’Economie, la Finance et les Lobbys.
  • Passer à la 6eme république a l’issue d’un appel au peuple
  • Différencier les lois concernant la transition énergétique entre l’urbain et le rural
  • Pourquoi ne pas différencier les lois en fonction des zones urbaines et des zones rurales ?
  • Développer l’initiative locale plutôt que nationale
  • Baisser les privilèges des élus, ministres et anciens présidents
  • Légiférer au niveau local
  • Demander à l’Etat d’assumer son rôle de répartiteur de richesses
  • Effectuer un lissage fiscal entre les bourgs-centres et les communes limitrophes : Problème de la fiscalité au sein des territoires

Économie :

  • Encourager les gens à entreprendre
  • Réduire encore le code du travail
  • Faire payer les GAFA et les grandes sociétés. Pourquoi les individus lambda et les petits entrepreneurs seraient les seuls à devoir s’acquitter rubis sur l’ongle de 100% de ce qu’ils doivent ?
  • Supprimer les systèmes de primes agricoles et les remplacer par un nouveau système plus juste et adéquat
  • Arrêter d’empêcher les faillites privées avec de l’argent public
  • Revaloriser le travail de l’homme, le travail manuel
  • Désindustrialisation de la France / fin de l'Europe. Problème des priorités dans l'Union européenne qui ne sont pas au même niveau

Mobilité et Sécurité routière :

  • Respecter la question de la mobilité et du déplacement en milieu rural où la route est souvent un lien social.
  • On instrumentalise les chiffres de la mortalité routière (3x plus de morts par suicide que sur la route et pourtant peu d’actions dans ce sens….)
  • Limitation vitesse 80 km/h : allons-nous arrêter de considérer la route comme un mouroir ou plutôt comme un outil de travail ou de lien social ?

Retraites :

  • Arrêter de ponctionner les retraités (impact sur leur vie, sur leurs enfants et petits-enfants)
  • Ponctionner les très hautes retraites et les parachutes dorés
  • Supprimer les 47 caisses de retraites
  • Indexer les retraites sur le coût de la vie
  • Aucune retraite en dessous du seuil de pauvreté
  • Il est inhumain que le gouvernement ait refusé tous les amendements pour l’amélioration des retraites agricoles pour les veufs et veuves

Démographie médicale et Santé :

  • Libérer le numérus clausus à la formation des médecins
  • Imposer le maillage des médecins sur le modèle de celui des pharmaciens
  • Obligation pour les internes de passer 1 ou 2 ans en milieu rural
  • Stopper la suppression de fonctionnaires dans le secteur médical (milieu hospitalier, EHPAD…) : les patients ou résidents y sont mal accueillis et mal soignés car les personnels ne bénéficient pas suffisamment de temps pour chacun d’eux.

Rédigé et validé en Mairie, le 19 février 2019.